Voyager en Asie a toujours été l’un de mes plus grands fantasmes aussi loin que je me souvienne. Et maintenant que j’ai grandi, j’ai pu accomplir ce fantasme plusieurs fois, avec travers les nombreux voyages que j’ai eu à effectuer sur ce continent.

Récemment j’ai visité la Thaïlande et je dois vous dire que ce voyage a été l’un des meilleurs de toute ma vie. J’ai découvert des endroits incroyables qui m’ont fait voir une Thaïlande encore mieux que ce l’on décrit souvent à la télé ou sur le net.

J’ai donc décidé de vous faire un bref récit de mon aventure dans l’un des plus beaux endroits d’Asie.

Le poumon vert de Bangkok…

La Thaïlande est souvent connue pour être la destination favorite de plusieurs touristes. D’habitude, ceux qui y vont, vantent le mérite d’une ville qui bouge. Ils y vont principalement donc pour « faire la fête » car c’est vrai que ce pays est une destination parfaite pour s’amuser, changer d’air, etc.

Cependant ma rencontre incroyable avec la Thaïlande a eu lieu dans un endroit pas très connu pour ses boîtes de nuits, ou ses salles de jeu. Il s’agit du Phra Pradaeng à Bangkok.

Situé en plein cœur de la ville, cet endroit est un petit véritable paradis, un vrai régal pour les yeux. J’avais déjà entendu parler du « poumon vert » du Bangkok, mais en réalité j’avais du mal à  croire qu’un tel endroit pouvait exister dans une ville aussi fortement urbanisée. J’en ai donc profité du maximum que je pouvais et je peux vous assurer que j’en reviens plus en phase avec la nature…

Mon séjour dans le Phra Pradaeng…

Une fois arrivé en Thaïlande, Damien (l’ami chez qui je devais séjourner), m’a expliqué que ce site, situé sur le fleuve Chao Phraya, est préservé par les autorités thaïlandaises, depuis plusieurs années, avec formelle interdiction d’y construire des immeubles. J’ai donc décidé de m’y rendre, dès le lendemain de mon arrivée.

Ainsi, le jour-j, nous avons pris le départ à l’embarcadère de Klongtoey direction Phra Pradaeng.

Quelques instants après notre départ, nous sommes arrivés sur le site et j’ai pu remarquer le changement immédiat d’atmosphère. C’était un univers complètement à part, par rapport aux mouvements habituels de la ville de Bangkok. Petit conseil, si vous venez visiter le Phra Pradaeng à Bangkok, essayez de faire un petit tour à vélo. C’est l’une des activités qui vous sont proposées dès que vous arrivez à destination. C’est l’une des meilleures manières de découvrir le site.

Autre chose, si voulez tout découvrir de Phra Pradaeng, une journée ne vous suffira pas. Il vous faudra environs 03 jours pour bien explorer les coins et recoins de ce petit jardin de rêve. Vous pouvez donc, comme je l’ai fait d’ailleurs, prévoir faire du camping (les autorités le permettent) pendant la durée de votre visite.

Ainsi donc, ma visite à vélo du Phra Pradaeng a pu commencer, et elle était géniale ! Des milliers d’espèces animales et végétales m’y attendaient. Quelques fois j’en venais même à me demander si je n’étais pas en Amazonie. Des oiseaux, des poissons (je vous conseille le « Siamese Fighting Fishes Gallaery » ! Ils ont des poissons incroyables), des arbres, des fleurs à perte de vue. Cet endroit vous met véritablement en contact avec la nature. Vous communiquez avec elle.

En plus de tout ça vous pouvez déguster des plats incroyables à des prix pas du tout cher. J’ai pu goûter les plats des restaurants de rue et je peux vous affirmer qu’ils n’ont pas volé leurs réputations.

Voilà donc comment j’ai pu passer un séjour magique dans le poumon vert de Bangkok. J’espère que la lecture de ma petite aventure vous aura aidé.

Facebook Comments

Post a comment