L’observation de la faune et de la flore font partie des loisirs les plus appréciés en France. Que l’on soit chasseur ou non, c’est un véritable plaisir de se promener dans la nature et tenter de prendre en photo les animaux sauvages. Et il faut dire qu’en France et en Europe, la multitude de paysages et d’environnements font que certains passionnés n’hésitent pas à parcourir les régions pour observer la nature. Voyons ensemble les plus beaux spots d’observation en Europe et quelques conseils pour acheter une caméra de chasse afin de filmer les animaux dans leurs habitats naturels.

Où observer les animaux sauvages en Europe ?

En France, de par sa position géographique et ses différents climats (océanique, continental, méditerranéen et montagnard) il existe une grande diversité de la faune. Les observateurs animaliers apprécient particulièrement photographier les espèces d’oiseaux et de rapaces qui occupent nos plaines et reliefs. Comme la cigogne blanche très présente en Alsace ou le héron cendré, de la famille des échassiers.

Chez nos confrères italiens, il sera possible d’observer des marmottes, chamois et bouquetins dans les Alpes (Parc national du Grand Paradis). Et bien évidemment le loup dans la chaîne des Apennins et des Abruzzes. Enfin, le milan, un très bel oiseau prédateur typique du bassin méditerranéen.

Pour terminer notre road trip animalier en Europe, la Belgique sera parfaite pour photographier du gibier dans les forêts des Ardennes. Et avec la Suisse, vous tenterez d’apercevoir une hermine, de la famille des mustélidés, qui est l’un des plus petits prédateurs au monde.

Comment choisir une caméra animalière ?

La caméra de chasse, également appelée piège photographique, est un gadget électronique, qui ressemble à un gros téléphone portable. Attachée sur les arbres à l’aide d’une sangle spécialement conçue pour, la caméra de chasse va se mettre en marche à l’aide d’un détecteur de mouvement. Selon les réglages de la caméra et selon le modèle acheté, la caméra va pouvoir prendre en photo ou vidéo l’animal qui passera devant l’objectif. Une fois apposée sur un support, le piège est prêt. Il ne reste plus qu’à patienter puis admirer les images capturées.

Parmi les critères de sélection à prendre en compte avant d’acheter votre caméra de chasse, il sera très important de regarder :

La marque de fabrication : votre caméra va rester dehors durant des journées complètes. Elle devra être robuste face à la pluie et à la poussière. La caméra Gosira est l’une des plus étanches de sa gamme. Avec ce type de caméra, pas de souci à avoir, votre caméra résistera à toutes les intempéries.

La résolution du capteur vidéo : pour réaliser des vidéos agréables à regarder, sélectionner une caméra avec à minima un capteur 12 MP et une résolution HD 1080p pour filmer du gibier. La caméra Tec Bean est bien équilibrée pour la résolution et la netteté de son capteur photographique. La caméra de chasse va donner la possibilité de surveiller les passages de l’animal. Placée sur le sentier emprunté par les animaux, les vidéos captées par la caméra vont nous en apprendre plus sur les comportements des cerfs ou autres lièvres. Il sera ainsi possible de savoir la direction préférée à l’aube, ou vers quelles zones de la forêt se rendent-ils en fin de journée. Il sera possible aussi de savoir le nombre de bêtes qui cohabitent dans les environs. En résumé, on saura par la suite mieux se repérer et se déplacer par rapport aux mouvements du gibier. La nature ainsi que leurs animaux n’auront plus aucun secret pour le chasseur que vous êtes.

La vision dans l’obscurité : Peu de gens le savent, une caméra de chasse peut s’utiliser la nuit. Et c’est même à ce moment que sa fonction y trouve tout son intérêt car les animaux y sont plus actifs. C’est la présence de LED qui donne la possibilité de filmer et photographier en vision nocturne. La caméra passe alors en infrarouge dit « passif » et filme dans la pénombre. Cette fonctionnalité est plus ou moins performante selon le choix de votre caméra. On notera aussi que des dispositifs sont plus ou moins « invisibles » et que leur discrétion est un atout indéniable. Que votre caméra soit destinée à la surveillance ou à l’observation de la faune, il est primordial que la caméra soit invisible, sinon les éventuels intrus ou animaux ne s’en approcheront jamais ! C’est la luminosité des LED (abréviation « nm ») qu’il s’agit de vérifier pour éviter que le gibier ou les humains ne puissent discerner une lampe rouge sur votre caméra… Avec des LED standards (850 nm), la lumière rouge est visible, mais avec des LED 940 nm, la caméra sera complètement invisible !

Avec ce guide, vous aurez toutes les informations pratiques pour choisir la meilleure caméra de chasse en fonction de vos besoins.